27 robes

« Jane a toujours été plus douée pour prendre soin du bonheur des autres que du sien. Toute sa vie, elle s’est évertuée à rendre ses proches heureux, et les 27 robes de demoiselle d’honneur qui remplissent son armoire sont autant de preuves de son dévouement. Lors d’une soirée mémorable, Jane parvient à faire la navette entre deux réceptions de mariage, l’une à Manhattan, l’autre à Brooklyn, sous les yeux ébahis de Kevin, un journaliste qui réalise que l’histoire de cette accro aux mariages pourrait lui apporter la gloire qu’il espère tant. Pour compliquer les choses, la vie parfaitement réglée de Jane est bouleversée par l’arrivée de sa petite soeur, Tess. George, le patron de Jane, tombe très vite sous le charme de Tess, et cette dernière demande tout naturellement à sa soeur d’organiser leur mariage. Mais cette fois, les choses se compliquent, car Jane est elle-même secrètement amoureuse de George… »
(Source: Seriebox)

Avant tout je tiens à dire que je n’aime pas Katherine Heigl, j’ai du mal avec ses talents d’actrice et je la trouve souvent trop fade. Mais là je la trouve supportable, et presque bonne actrice (si on oublie son sourire figé 90% du temps et son regard vide)

Dès le départ, le rythme est donné et le film apporte tout de suite les informations dont on a besoin. Jane est une amie attentionné qui n’hésite pas à se couper en douze pour ses amis et laisser un énorme pourboire à un taxi. Les personnages ne sont pas présenté textuellement, il n’y a pas de voix-off pour dire “ça c’est moi à XXans, j’adore ça et ça et ça, je bosse là” non, alors certe on a Jane qui va présenter son amour des mariages via une scène flashback et une voix off mais elle ne prend que 5 min et au final ça sert juste à poser le décors rapidement. L’introduction prend à peine 10 min, c’est plutôt court sur la durée totale du film et du coup on rentre directement dans le vif du sujet, c’est plutôt commun dans les Rom-com, mais c’est suffisamment cool pour être salué.

Ce que j’apprécie par dessus tout c’est le fait que son personnage, bien que principal soit au final le personnage secondaire de toute l’intrigue. Elle est l’éternelle demoiselle d’honneur, même en amour elle se sent comme le second choix, la personne invisible et pourtant constamment présente. Le fait qu’elle soit en avant et pourtant en retrait, je trouve que ça donne une construction et une dimension particulièrement intéressante à ce film. J’ai eu avant tout peur qu’au final elle soit le personnage central qu’on voit, qui est parfaite, qui réussit tout, mais non du tout, elle a des failles, elle est imparfaite. Malheureusement elle a aussi une tonne de mauvais côté que je n’apprécie pas du tout, comme le fait qu’elle vit dans le monde magique des contes de fées en pensant encore aux grands Amour avec un énorme A, elle est une bourreau de travail dans le seul but d’être remarquée et appréciée et en prime elle ne voit pas l’évidence, que ce soit son patron qui ne s’intéresse pas à elle ou encore le fait que le journaliste l’aime vraiment.

Ce n’est pas un film parfait, au contraire je dirais même que c’est la plus mauvaise Rom-Com que j’ai vu. Le rythme donné par l’exposition/introduction est brisé par la suite quand le film commence a traîner en longueur. On sait où le film va mais le chemin à parcourir est genre infini. Plein de petites choses s’ajoutent et au final je pense qu’il aurait mieux fallut que tout se passe sous forme de clip musical, que ce soit le choix des cadeaux de la liste de mariage ou encore l’organisation du resto. Le film manque de rebond, il n’y a pas d’éléments déclencheur à tout ou alors il n’est pas mis en valeur, les péripéties sont entendue et sans intérêt. De plus tout le long du film on a une morale pas ouf qui sous entendu que si on ment à une personne pour être avec elle c’est bien (et cela est confirmé par la fin du film) et en plus la morale du “je te harcèle au téléphone et dans la rue dans l’espoir que tu sorte avec moi” je trouve ça pas ouf du tout du tout et pourtant c’est sur ça que tout le film est basé, toute l’intrigue principale repose sur ceci.

C’est un film infiniment plat, il y a parfois des traits d’humour pour remonter un peu le niveau de l’intrigue mais tout retombe très rapidement comme un soufflet. Les acteurs sont bons mais parfois on dirait qu’ils ne veulent juste pas jouer, je pense notamment à Katherine Heigl qui est souvent vu avec juste un sourire figé et très très faux. L’héroïne n’est pas encombré de sidekick, sa soeur non plus, on suit une histoire finalement sans relief même au niveau des personnages qui n’ont pas forcément des personnalités remarquable. Il n’y a pas vraiment de morale, ou alors juste une petite donnée par l’amie de Jane et encore, ça passe tellement vite que ça n’a pas de grand intérêt. C’est une comédie romantique plus que passable, je l’ai vu plusieurs fois mais je préfère largement d’autres Rom-Com qui font plus rêver et rire que ça, je pense notamment à “meilleure ennemie” qui est à se tordre de rire. Il y a aussi peu à dire sur “27 robes” que de choses à voir dans le film.

Facebook @Laprojectionniste Twitter hellocoton Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *