After – Chapitre 1

« À 18 ans, Theresa « Tessa » Young est une jeune étudiante ambitieuse, volontaire et réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux… Mais ça, c’était avant qu’il ne la bouscule dans le dortoir de l’université. Lui, c’est Hardin Scott, bad boy, tatoué, percé, avec un très bel accent anglais ! Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et, pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle. Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui contre toute attente, semble réciproque. Initiation, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin, est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ? »
(source : Wikipédia)

Vous savez, il existe un type de film que j’appelle personnellement par le petit nom de “pue la merde”. Alors oui je sais c’est méchant et ça se fait pas mais quand même. C’est le genre de film tu vois l’affiche, tu lis le synopsis ou tu regarde la bande annonce et tu te dis “huuuum vraiment ?”. Dans cette catégorie j’ai plein de film, je peux vous en faire la liste mais il y en a surtout deux que je retiens dans cette liste. “fifty shade of grey” parce que ce film il a un pitch bof, une affiche toujours plus bof et une bande annonce qui spoil tout et qui est bof. Et le second ? bah c’est “after”, le film que tu regarde l’affiche tu te dis “Meh”, tu lis le synopsis tu te dis “attend ça me fait penser à [insérer ici un nom de film]” et tu vois la bande annonce et tu te dis “ok l’argument de vente principal c’est “dans le style de 50 shade of grey” ?”. Je vous vois venir à me dire “pourquoi tu l’as regardé alors ?”, et bien c’est tout simplement pour le challenge seriebox 2020. Parce que oui ce film a plus de 400 votes sur seriebox et oui je le vois venir dans le challenge de l’année prochaine et non j’aurais pas eu la force de le regarder autrement.

Ce qui est marrant c’est que j’ai pas encore disséqué le film mais je suis déjà en train de cracher mon venin dessus. On sent bien que le regarder c’était pas une partie de plaisir et que j’aurais très certainement préféré me couper une jambe que le voir (à l’heure où j’écris cet article je me demande même si je vais pas le remplacer par un autre film). Le film s’ouvre sur le pire gage de qualité qu’un film peut avoir. C’est une production Watt pad Studio, déjà voilà le gage de qualité, je dois même vous dire que j’ai mis le film en pause pendant une dizaine de minutes pour rigoler un peu mais c’était nerveux. Si ce film est bien adapté d’une fiction sur wattpad, on peut dès le départ voir les influences que l’auteurice parce que le début du film ressemble quand même beaucoup au début de twilight et ça pour le coup c’est pas un compliment. Déjà dans twilight l’ouverture en mode “je suis une fille normale et nia nia nia et nia nia nia” mais on comprend bien que l’ouverture est là pour bien indiquer qu’il y aura une coupure “vie normale” et “vie surnaturel” mais là honnêtement ça n’a aucun sens. Je vois pas et je comprends pas pourquoi commencer le film comme ça.

Je ne dis pas qu’un film doit se construire sur son propre modèle et que s’inspirer c’est mal mais je peux très facilement vous faire un débrief scène par scène en citant à chaque fois un film. L’héroïne qui est une petite fille modèle et qui se dévergonde, au choix “grease”, “dirty dancing” ou même “bliss”, le héros est un badboy mais dans son petit coeur il est plus faible et pur, “Elle est trop bien” ou “Twilight” dans un certains sens, le meilleur pote de l’héroïne qui se révèle être le demi-frère du héros badboy, “John Tucker doit mourir”…, il y a une grosse cassure entre la famille de l’héroïne et elle-même, “Sorority war”…vous voyez je peux parfaitement rapprocher tous les points essentiel de ce film avec d’autre film. Alors je dis pas que c’est mal de prendre appui sur un truc pour créer son film. Mais là entre le gros rapprochement entre ce film et “50 shades of grey” plus le fait qu’on peut relier n’importe quel film plus ou moins pour ado à chaque passage je trouve que ça fait beaucoup. Et pour moi c’est là le problème d’adapter des fictions wattpad en film. Je ne dis pas que tout ce qui se trouve sur la plateforme est bon à jeter, je dis juste que beaucoup sont des fanfic, ou sont empreint de tout ce qu’on consomme et ça ne donne pas forcément matière à faire un bon film.

Je n’étais définitivement pas le public cible pour ce film, je n’étais pas la personne idéale pour le voir et le trouver plaisant. Je n’irais pas jusqu’à dire que la majorité des personnes qui l’ont vu et apprécié sont des adolescents mais je pense que c’est effectivement une grande partie du public de ce film. Ce n’est pas une chose mal, il faut des films plus simple, des histoires plus romancé, avec une part de chose ultra fictive, il faut que les jeunes rêves. Mais là où je trouve ça dommage c’est que le film n’essaie même pas de se diversifier ou de se complexifier un peu pour changer de registre ou pour justement changer juste de ce qu’on peut bouffer à la pelle depuis des années. Le film peine à démarrer, il est long et lent, incompréhensible tant sur le fond de l’histoire que sur le caractère des personnages. D’ailleurs ces derniers sont tellement des clichés. La petite fille sage qui réussi dans tout ses cours, le badboy riche, mais intelligent qui sait des choses et qui n’est pas idiot mais qui a une réputation de merde, le meilleur pote de l’héroïne qui bizarrement est le demi-frère du héros badboy. C’est malheureusement des clichés vu et revu, c’est sans saveur et sans enjeux et c’est dommage.

La fin n’est pas surprenante mais en même temps quand on voit tout le scénario long et vide du film, je pense qu’on ne s’attendait à rien de particulier. En tout cas j’aurais aimé plus de piquant dans ce film, que la promo en mode “le successeur de 50 shades of grey” ai un sens parce que là c’était encore plus insipide que la saga Grey. Le film est sûrement un bon film pour ado qui s’écoute plus que se regarde. Personnellement je ne l’ai pas aimé et je pense qu’il ne quittera jamais la fameuse liste dont je vous ai parlé au début. Il va y avoir un chapitre 2, ne comptez même pas sur moi pour le voir et donner mon avis, la suite est entendu c’est certains. Passez à autre choses, vous pouvez trouver des romances niaises et adolescente bien mieux que celle-ci.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *