Avril et le monde truqué

« 1941.
Le monde est radicalement différent de celui décrit par l’Histoire habituelle.
Napoléon V règne sur la France, où, comme partout sur le globe, depuis 70 ans, les savants disparaissent mystérieusement, privant l’humanité d’inventions capitales. Ignorant notamment radio, télévision, électricité, aviation, moteur à explosion, cet univers est enlisé dans une technologie dépassée, comme endormi dans un savoir du XIXème siècle, gouverné par le charbon et la vapeur.
C’est dans ce monde étrange qu’une jeune fille, Avril, part à la recherche de ses parents, scientifiques disparus, en compagnie de Darwin, son chat parlant, et de Julius, jeune gredin des rues. Ce trio devra affronter les dangers et les mystères de ce Monde Truqué. Qui enlève les savants depuis des décennies ? Dans quel sinistre but ? »
(Source: Allociné)

Et vous savez quoi ? Alors oui déjà ce soir c’est le réveillon et demain c’est Noël mais pas seulement. Ce film fait parti de la liste “heuuu j’ai pas envie de regarder ça mais finalement c’est vraiment bien”. Je l’ai commencé avec un gros a priori mais le film nous fait vite changer d’avis. Alors, ce n’est pas de l’animation à la disney ou à la ghibli mais ça fait découvrir d’autre chose et c’est plaisant.

Les réalisateurs et scénaristes sont d’illustre inconnu, très honnêtement je n’ai jamais entendu parler d’eux, et selon Seriebox c’est ici leurs premier film. Honnêtement, je trouve que pour un premier film il est plutôt sympathique à regarder. Les dessins, même “grossier”, sont dans le style du film, ils ne sont pas totalement en décalage car le style reste le même du début à la fin. Quand j’ai vu les premières scènes j’ai pensé a un dessin animé que je regardais quand j’étais plus jeune et qui s’appelait “Loulou de Montmartre” . Ce ne sont pas des dessins classiques ou qu’on voit partout, on est pas dans l’hyper lisse et smooth de disney ou dans le dessin particulier des studios Ghibli. Maintenant, ce que je trouve dommage c’est que l’histoire aurait pu être sympathique à condition que la narration suivent un peu. C’est tellement dommage que l’introduction et le plantage de décors soit fait par une voix off avec des animations assez brouillon, j’aurais donné n’importe quoi pour avoir plus de scène où l’histoire n’est pas racontée mais où on la voit. Plus tard dans le film on a pléthore d’ellipse, souvent pas utile et plutôt embêtante, mais là la simplification a été de juste mettre une scène qui me penser à la série-documentaire “horror humanum est” sur youtube.

On ne peut pas dire que la caractérisation et l’approfondissement des personnages soit incroyable, en vrai je dirais même qu’ils sont plutôt plat et linéaire. C’est tellement dommage, parce qu’on avait une femme en personnage principal, une femme qui a vécue seule, qui est indépendante, qui sait se débrouiller et elle n’a pas de personnalité. Pendant les dix premières minutes elle est là, bien présente et on sent toute la force de son personnage et d’un coup Julius arrive et pouf on a plus d’Avril, elle devient moins forte, plus gauche, plus bêbête, alors certes elle n’est pas stupide et c’est même elle qui va sauver quelques situation, mais mine de rien comparé au début je trouve qu’elle est plus simple sur la fin du film. Julius est le mec cliché je trouve, il est vraiment agaçant et c’est clairement avec ce personnage que j’ai eu le plus de mal. Ré-entendre la voix de Jean Rochefort m’a fait un gros pincement au coeur par contre. C’était un excellent comédien et un comédien de doublage encore meilleurs, je trouve qu’il sait donner une ambiance et une présence aux personnages qu’il double. Là pour Pops j’ai eu l’impression d’avoir mon grand-père devant moi, sa voix est chaleureuse et elle donne de la prestances aux dialogues.

Bien que la morale du film soit forte, je trouve qu’elle est plutôt bien amenée, ça me fait un peu penser à “Nausicaa de la vallée du vent”, où même si le message est fort et porté tout le long du film, on arrive a ne pas avoir une surcharge et une surdose qui dégoûte plus qu’elle ne fait réfléchir. Le film est plein de clin d’oeil et demande souvent d’être attentif, je pense notamment a plein de petits détails qu’on retrouve en clin d’oeil avec le générique. Il y a aussi le fait de reconnaître les vrais scientifique qui peuple l’histoire. La fin est téléphonée et le déroulé de l’histoire est parfois un peu pataud et lourd mais néanmoins je trouve que le film est plutôt bon. J’aime l’univers, le postulat de départ avec la guerre de Prusse qui n’a jamais vraiment eu lieu, Tout l’univers scientifique et toute la quête d’Avril, de ses parents et des antagonistes. Comme je l’ai dis au début, c’est un film que je n’avais pas envie de voir, il me semble qu’il est dans une des listes parallèle du challenge seriebox, mais je ne regrette pas du tout de l’avoir vu. Même si certains points laissent à désirer, le film est très intéressant et plutôt cool. Je suis ravie de l’avoir vu.

Je vous souhaite à tous de très bonnes fêtes de fin d’année, un joyeux noël et profitez bien de votre famille, de vos amis ou même de votre chez vous ou de vos vacances ce soir. Si vous êtes seul n’hésitez surtout pas à regarder un film de la liste du calendrier et me dire ce que vous en pensez.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *