Coco

 » Miguel, un mexicain de 12 ans vivant avec sa famille dans une zone rurale du Mexique, résout un mystère générationnel lié à sa famille en déclenchant une série d’événements qui donnera lieu à une réunion de famille, entre défunts et vivants. L’action se déroule lors du traditionnel Jour des morts. »
(Source : Wikipédia)

Dès sa sortie ce film a attisé ma curiosité et pourtant je ne l’ai vu que dernièrement. C’est avant tout parce que je remet tout à plus tard ces derniers temps mais aussi parce que le théme abordé par ce film me touche beaucoup. Quand j’ai vu qu’il faisait parti de la liste du challenge seriebox de cette année, je me suis dis que c’était le moment où jamais de le voir et que je devais me lancer.

“Coco” est pour moi comme “la légende de Manolo”, c’est une histoire qui vous prend au tripes et qui vous partage une culture qu’on ne connait pas vraiment. Alors oui les Calaveras sont devenu LE déguisement à la mode pour Halloween mais en réalité je pense que nous, les occidentaux lambda, on ignore tout des traditions du Dìa de los muertos, et ces deux films, qui n’aborde pas le même aspect à 100%, nous permettent d’en comprendre un peu plus les tenant et aboutissant et les enjeux également.

Ce que j’ai trouvé agréable dans “coco” c’est que justement, il a un rôle très éducatif, nous sommes tous Miguel et nous avons tous apprit comme lui l’importance de ces traditions familiale. le film ne se veut pas moralisateur ni infantilisant (même si le ton reste très adapté aux enfants), et la partie éducative n’est pas la principale composition de ce film, qui est avant tout une belle histoire de famille comme on en voit peu. Ce que j’apprécie même c’est que toute la famille est présenté, sans tomber dans des clichés, avec des femmes fortes à la tête de celle-ci en commançant par l’arrière arrière grand-mère de Miguel qui se relévera après le départ de son époux et qui portera la famille sur ses épaules à elle seule.

Les dessins sont soignés et la patte de pixar se fait ressentir, il y a quelques choses dans les détails, comme par exemple tout ces petits pétales de rose d’Inde (enfin dans le film ils disent pensées mais normalement au dia de los muertos c’est des rose d’Inde). Alors oui ces pétales sont partie intégrante de l’histoire et en plus ils font parti du plot mais ils auraient pu se laisser tenter par des pétales tout simple et en réalité ils sont magnifique, magique. Les décors sont merveilleux et après avoir vu “Coco” j’ai regardé un reportage sur la fête des morts et j’ai vu toute les inspirations du studio pixar, il y a une vraie recherche de justesse dans ce film et une envie de ne pas détourner une tradition au profit du divertissement mais plus de s’en inspirer et la restituer pour raconter une histoire.

Il y a dans toute l’ambiance du film un filtre magique, qui rend toute les couleurs vibrante et vraiment attirante. Je me suis sentie comme un petit papillon de nuit attiré par la lumière. On est dans du fluo et du néon mais pas dans du too much et on est plus sur quelques choses de très « au-delà », très luisant. C’est un détail que j’ai particulièrement apprécié car on remarque bien la balance entre le monde des vivants plein de lumière naturelle, chaude, vivante et le monde des morts avec une lumière plus froide, artificielle.

Et bien sûr, qui dit dessin animé/film d’animation et disney dans la même phrase, dit également chanson et ce film est bourré de chanson plus formidable les unes que les autres. L’ambiance musicale de tout le film est pour moi très très équilibrée. Elle ne vient jamais écraser une scéne ou meubler, la musique est utilisée à très bon escient et sert toujours le propos car, comme je préfère le rappeler, c’est l’histoire de Miguel qui veut faire de la musique contre l’avis de sa famille. Je pense que la musique avait été présente tout du long on aurait pu perdre le fil du film. De même on peut voir un petit mélange entre musique originale et musique pré-existante utilisée comme bande son et je trouve que ça équilibre encore mieux. On a pas l’impression d’être saturé de son et de chansons afin de créer une “Reine des neiges” (à comprendre ici, faire qu’une chanson ressorte du lot pour devenir aussi célébre voire plus célébre que le film lui-même).
Je mettrais même une mention spéciale pour « la Llorona » qu’on peut entendre dans le film et qui est une chanson que j’avais déjà entendu au collége, elle m’a encore plus fait voyager dans mes souvenirs.

Je sais que ce film fait partie des films que je pourrais très bien re-regarder et je dirais même que le lendemain, j’ai regardé plein de vidéos au sujet de Coco, que ce soit des reportages sur la création, des musiques, des vidéos de clin d’oeil que le film a fait..C’est rare les films qui me font cet effet là mais en tout cas j’ai beaucoup beaucoup apprécié. J’apprécie toujours particulièrement les dessins animé et film d’animation qui ont le dons de me faire retomber en enfance, ressentir des émotions qui, même si ça me plonge au 36ème dessous, m’aide à me rappeler de choses et d’autre. J’ai pleuré devant ce film, j’ai aussi beaucoup ris et j’ai pris beaucoup de plaisir à le voir avec mon amoureux parce qu’il y avait des moments que j’étais heureuse de partager avec lui.

Vous voulez voir ce film ? Vous l’avez vu ? vous en pensez quoi ? Dites le en commentaire.


facebook
twitter

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *