Isn’t it romantic

« Architecte new-yorkaise, Natalie se démène pour sortir du lot, même si on lui demande plus souvent de servir le café que d’imaginer les plans d’un nouveau gratte-ciel ! Et c’est à croire que le sort s’acharne sur elle. Totalement sonnée après avoir été victime d’une agression, elle découvre en reprenant conscience que sa vie a viré au cauchemar : Natalie est devenue l’héroïne d’une comédie sentimentale – elle qui ne croit plus à l’amour depuis longtemps ! »
(source: Seriebox)

Je dois vous avouer qu’à la base je ne comptais pas regarder ce film. Il n’est pas le premier “anti-romance” du monde et des films comme ça je peux vous en citer à la pelle. Je pense notamment à “Pénélope” dont je vous ai déjà parlé ici et dont le dénouement de l’histoire est l’amour propre, le genre d’amour qu’on n’a pas besoin de recevoir juste de se donner à soi-même. Mais pour en revenir à “Isn’t it romantic”, je l’ai regardé parce qu’il y a Rebel Wilson (“Pitch perfect” 1,2 et 3, “Ce qui vous attend si vous attendez un enfant”,…) et que j’avais envie de voir si elle arrivait à se détacher de son rôle de dingote perchée.

Scénaristiquement parlant, le film ne casse pas trois pattes à un canard et je dirais même mieux, il est vraiment très simple. On anticipe la fin dès le départ, on est pas transporter dans des complexitude et des intrigues de dingue, c’est un film linéaire qui ne se fait porter que par des pics vers les autres films et autres constructions scénaristique. Je suis pas fan extrême de Rom-com, j’aime bien comme n’importe quel genre finalement (il n’y a que les Dystopie qui font battre mon petit coeur incroyablement fort et vite), et je ne suis pas du genre à bâcher un film parce qu’il se “moque” d’un genre que j’apprécie, mais là je trouve que ce film se repose uniquement là dessus.

Plus c’est gros et plus c’est “drôle” apparemment puisque on sent que les moments à partir du moment où Nathalie se réveille dans l’hopital il y a des pauses de rire (oui j’appelle ça comme ça) pour accentuer les situations “drôle”. Je n’ai rien contre ça mais je pense que le film aurait dû bien plus se baser sur d’autres choses pour donner l’élan comique parce que c’est un peu vide. Ne me demandez pas d’idée précise de base pour ce film, je peux pas dire, mais je pense qu’il y avait plus d’enjeux à mettre en avant le côté “amour propre” ou encore les tacles dans les clichés sur le physique mais de façon ouverte et pas en disant “ouhlala regardez on se moque de tel film en faisant ça parce que ce qu’il met en avant c’est pas bien”.

Le point positif de tout cela c’est qu’on ne voit pas le temps passer et le film se regarde en une seule fois, sans pause. Même si ce n’est pas drôle et un poil lourd, l’histoire reste attachante et je me suis prise à avoir beaucoup de sympathie pour Natalie.Rebel Wilson donne ici le ton à son personnage, elle arrive à donner cette dimension très douce à cette jeune femme pourtant dure et têtue, independante et incroyablement intelligente. C’est pour elle qu’on regarde le film avant tout je pense, parce qu’on s’attend à voir “grosse amy” et finalement on voit Natalie, une autre facette, un autre perso qui rend un film mémorable.

Parce que oui, je dis que ce film n’est pas innovant, qu’il se repose sur un même truc et qu’il est linéaire, mais je l’ai bien aimé. Avant tout parce qu’il y a des passages réellements drôle, ensuite parce qu’encore une fois je le dis, il y a REBEL WILSON et que je l’adore mais surtout parce que cette “anti-romcom” est une “rom-com” de qualité, avec une romance qui ne demande pas de changer, une romance qui demande juste d’être soi. Personnellement je vois ce film comme le négatif (genre négatif photo) de la série “insatiable” de Netflix également (Netflix sponsorisez moi, je connais votre catalogue par coeur). L’héroïne de cette série est persécutée parce qu’elle est obése mais dès qu’elle a le tour de taille idéale selon la société tout le monde l’aime et tout. Et dans “isn’t it romantic” justement Natalie ne veut pas changer, se faire relooker, elle ne change pas et reste comme elle est et c’est même tout l’intérêt de ce film.

Reprendre les codes des rom-com ce n’est pas particulièrement une mauvaise idée, je dirais même que Netflix à bien joué là-dessus, maintenant je suis juste un peu déçue qu’il n’y ai pas plus de profondeur dans ce film, ou même que finalement on ne soit pas dans une Anti-Rom-Com. Je conseil ce film si vous vous ennuyez, si vous avez envie de passer un vrai bon moment car ça va réellement vous plaire, n’y chercher pas plus par contre, ne vous attendez pas à un film qui va changer la face du monde cinématographique parce que ce n’est pas le cas.

Vous avez vu ce film ? Vous comptez le voir ? Donnez moi votre avis en commentaire.


facebook
twitter


Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *