Jour 13: « Sixième sens »

« Connu pour son engagement et ses résultats remarquables, le docteur Malcolm Crowe, psychologue pour enfants, reçoit des mains du maire une lettre de félicitations. Il fête l’événement avec son épouse lorsqu’un de ses anciens patients fait irruption dans son appartement, une arme à la main. Le forcené blesse Malcolm d’un coup de feu à bout portant avant de se donner la mort. 
Quelques mois plus tard, le psychologue, remis de sa blessure, est amené à se pencher sur un cas troublant, celui de Cole Sear, un garçon de 9 ans, doué d’un « sixième sens » qui lui révèle certains événements du passé et le confronte à des visions terrifiantes…
« 

(source: Seriebox)

Ce film est culte de part sa réplique fard « je vois des gens qui sont mort « en rêve ? « Non tout le temps » » ». Ce thriller horifique signé M.Night Shyamalam a marqué les esprits tant son horreur soft et maitrisée s’allie à des émotions multiples et saisissante. Bref vous l’aurez sûrement compris, j’adore ce film.

Pour dater cette œuvre, rien de plus simple, c’est un filmpost-calvitie de Bruce Willis, donc années 90. Et clairement ce film je lepensais plus récent mais en même temps dans les couleurs, et l’image, on peutfacilement avoir l’impression qu’il est bien plus ancien et j’adore cecontraste entre ressenti et constat parce que ça pousse un peu à se renseignersur le film une fois qu’on l’a vu. En parlant d’image il y a un petit jeu decouleur mais vous le dire risquerait de spoil certaine chose et ça je ne veux pas…enfinpas sans vous prévenir donc vous aurez un petit spoil sur la fin de l’articleje préfère vous le dire (je vais essayer de mettre une balise hide mais je nepromets rien)

Dans ce film on a donc quelques fantômes qui ont un côté effrayant, en plus d’apparaitre à la suite d’une annonce musicale de type attention tu vas avoir peur avec ce qui suit, il y a un donc ce côté effrayant visuellement via un visuel semi-trash/gore et le côté jumpscare mais une fois la surprise passé on a beaucoup moins peur. Et finalement je dirais qu’on est au niveau de Cole sur ce point, on est effrayé par la situation mais une fois qu’on arrive à maitriser la situation les fantômes nous impressionne moins, ilsvont juste surprendre au moment de leurs apparition.

Début de la zone de spoil

En vérité il y a un très très bon moyen de se préparer à laprésence d’un fantôme dans ce film. Une piste de couleur tel un chemin debrique jaune est laissé tout au long du film pour vous permettre de suivre etsurtout de vous préparer à vos petits moments de peur. Quand on regarde bien,il y a toujours la présence d’un élément de couleur rouge, que ce soit leballon durant l’anniversaire, la tente de Cole, un pull ou une couverture, lapoignée de porte du bureau de Malcom. Je ne sais pas si le réalisateur à vouluimager le sang/la violence de la mort ou si simplement c’est pour guider lespectateur à travers l’histoire mais je trouve que du coup on a comme un lienpalpable de la présence des morts dans le monde des vivants.

Fin de la zone de spoil

C’est un film d’horreur que j’aime beaucoup, déjà parce que le but principal n’est sûrement pas de faire peur ou de traumatiser mais le but est bel et bien d’apporter un divertissement agréable. Les plots twist,l’intrigue, les petites histoires de part et d’autre de l’histoire principale,tout cela apporte une bonne dimension à ce film que je ne saurais que trop bien conseiller si vous ne l’avez jamais vu et surtout je vous encourage à leredécouvrir si vous avez déjà eu la chance de voir une première fois.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *