Jour 23: « Avant d’aller dormir »

La fatigue sur la fin, ça fait faire des trucs moche, désolé

 » Christine Lucas est amnésique depuis quatorze ans, depuis qu’un grave accident l’a laissée sans mémoire. 
Tous les matins, elle se réveille en ayant oublié tout ce qui lui est arrivé la veille, sans identité, et se croyant encore une jeune femme de 20 ans. 
Jour après jour, aidée de son mari, elle doit tout réapprendre, tout en sachant qu’elle ne se souviendra plus de rien le lendemain. Son mari la soutient du mieux qu’il peut, ne ménageant pas ses efforts pour l’aider à supporter cette situation. 
Un matin, le téléphone sonne : il s’agit de son médecin, le docteur Nash, qu’elle voit en cachette de Ben, et qui l’aide à reconstituer le fil de sa vie et de ses souvenirs grâce à un journal vidéo. 
Bientôt, Christine découvre que tout, dans son existence, n’est que mensonges et interrogations. Qui est-elle ? Que lui est-il réellement arrivé, quatorze ans plus tôt ?
« 

(Source: Seriebox)

J’ai ressenti, en regardant ce film pour la seconde fois, la même ambiance pesante et lourde du mystère et des énigmes à élucider. Pour ceux qui ont vu « Gone Girl » de David Fincher, vous devez sûrement comprendre de quoi je parle. Dès le départ du film on est dans une ambiance tendue et plus on avance plus cette tension persiste voire augmente et devient plus importante. C’est ce genre de sensation que je recherche dans les thrillers et pour moi dès que c’est le cas, c’est un thriller de qualité pour moi.

Nicole Kidman est méconnaissable je trouve. Loin des héroïnes fortes et indépendante qu’elle a pu incarner au cinéma, là elle est fragile, décidée et, en un sens, forte sur la continuité de l’histoire mais l’amnésie de son personnage la rend bien plus faible finalement. On a en face de nous durant tout ce film une femme qui est perdue dans une grande détresse et qui ne maitrise rien de la situation dans laquelle elle est et je pense que le jeu et le regard de Nicole Kidman tout au long de ce film renforce ce côté « enfant perdue ».

Le seul reproche que je ferais à ce film finalement c’est l’introduction, qui forte du fait de nous mettre dans la même situation que Christine, casse un peu la dynamique du film je trouve. On est trop vite dans cette histoire dont on ne sait rien et ce n’est pas particulièrement facile pour nous spectateur je trouve. La première fois que je l’ai vu, j’ai cru a un bug et que le film n’était pas complet (j’ai donc passé 1h à le chercher en version entière et en tombant à chaque fois sur le bon film que je pensais incomplet). Et selon moi le plus grand inconvénient de cette rentrée abrupte dans l’histoire c’est que cela casse tout le suspense qu’on pourrait avoir dans le film. Alors oui la tension et le mystère est maintenu mais le dénouement est selon moi largement anticipable dès le début du film.

Si vous apprécié « Gone girl » je vous conseil ce film qui ne vous fera peut-être ressentir tout le même frisson que le film de David Fincher. Mais si vous aimez les thrillers bien ficelés et réellement emprunt de mystère et de doute continuel je ne peux que vous dire de foncer. De plus c’est une occasion rêver de découvrir Colin Firth dans autre chose qu’une comédie romantique, cela apporte un coup de frais à cet acteur qui se cantonne trop souvent au même style de film et en même temps je trouve qu’il avait totalement sa place dans ce film tant la surprise de le voir permet de plus s’intéresser à son personnage et à mieux le cerner. En tout cas ce film est 1h15 (parce que les 15 dernière minutes m’ont peut-être semblé un peu longue) de divertissement et de découverte donc je vous encourage à regarder ce film sans plus tarder. La réalisation n’est pas pleine de piste de lecture facile à trouver et à suivre mais néanmoins on s’y retrouve et on prend plaisir à tout regarder et à deviner et suivre l’intrigue via les plans. Sachez quand même que « avant d’aller dormir » est adapté d’un livre que beaucoup trouve encore mieux que la version film. L’histoire serait apparemment bien plus détaillée dans le roman donc à vous de choisir votre support pour découvrir ce qui est arrivé à Christine il y a quatorze ans.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *