Quatre filles et un jean

 » Leurs mères avaient fait connaissance à un cours d’aérobic pour futures mamans. Les quatre filles grandirent ensemble et devinrent inséparables. Après avoir partagé pendant des années chaque joie, chaque succès, chaque idée folle et chaque angoisse secrète, elles se sentent plus proches que jamais. Mais, cet été-là, la vie, pour la première fois, va les séparer…A la veille de cette cruelle séparation, les filles découvrent un jean soldé qui leur convient à toutes. Ce jean miracle est fait pour être partagé. Carmen, Bridget, Lena et Tribby décident de le porter à tour de rôle pendant une semaine, pour garder un contact physique et affectif, et voir s’il leur a porté bonheur. A des milliers de kilomètres de distance, les quatre filles pourront ainsi partager en étroite communion les expériences, les surprises, les challenges et les révélations de cet été…
(source: Seriebox) »

Second film de cette saga estival et je commence à me dire que les films qui parle de l’été ou qui ont un rapport avec les vacances et tout, c’est forcément des films pour ado. Alors oui je sais, il y a “les dents de la mer” ou “Piranha 4D”, mais faut quand même que j’ai un minimum envie de les voir les films pour en parler…parce que je suis obligée de les regarder pour faire les articles.

Bref, j’ai vu ce film pour la première fois dans mon adolescence quand une amie m’a dit “oh tu adore “Ugly Betty” mais tu sais que l’actrice à fait ce film, regarde il est cool”. Alors j’ai regardé et j’ai bien aimé. 

J’adore le fait que tout commence par un lien invisible qui les lient au tout début, le fait qu’elles soient amies parce que le destin a fait en sorte qu’elles soient proche. Le fait que ce lien soit ensuite symbolisé par un jean tout à fait normal (bien qu’on nous le montre comme un jean magique qui peut aller parfaitement à chacune d’entre elle) je trouve ça cool. C’est un symbole actuel et un symbole qui va bien plus parler à des jeunes personnes qu’un pendentif ou une bague, un bracelet ou autre. Le fait de prendre un vêtement aussi banal rend le lien bien plus logique et accessible pour n’importe qu’elle personne.

Le but est très simple, il faut que les spectateurs s’identifie aux héroïnes, qu’ils trouvent quelques choses de simple qui peut le lier à ses amis. C’est une façon de faire rêver des jeunes adolescents, de leurs permettre de créer une sorte de tradition, quelques choses qui aura un sens pour eux et qui aura une racine dans une oeuvre finalement. C’est souvent le cas dans les films pour ado, donner une image qui permettra à des jeunes gens de s’identifier. Alors oui parfois l’image renvoyé n’est pas génial, comme par exemple dans “John Tucker doit mourir” où on nous montre que le plus important c’est le physique et se venger en faisant du mal et en humiliant. Et parfois, comme c’est le cas ici, on nous montre que l’amitié est ce qui importe souvent le plus.

Le film est vraiment beau, il y a souvent des parallèles entre les différentes histoire, je pense notamment au moment où le match du demi-frère de Carmen et le match de soccer de Bridget se croise. Cela renforce cette impression d’avoir non pas quatre personnes et quatre histoire mais une seule personne avec une personnalités complète et complexe. Tibby et Lena font tout pour être seule mais elles ont chacune une personne qui les “colle”, Costas pour Lena et une enfant pour Tibby, Carmen et Bridget s’efforce de s’accrocher a des personnes qui ne font que les repousser, à savoir le père de Carmen, et l’entraîneur de Bridget. Elles sont le miroir les unes des autres. Même niveau personnalités elles s’opposent et se complète. Lena est introvertie, Carmen est un génie, Bridget est extravertie, et Tibby est très froide et en colère. C’est comme regarder vice-versa mais les personnalités ne sont pas coincée dans une seule et même tête. 

C’est une comédie légère, un film qui ne demande pas une concentration extrême pour le comprendre, un film qui a une complexité même si on a une trame de fond beaucoup trop simple. Il n’y a aucun moyen de ne rien ressentir, les extravagance de Bridget vous feront pester, la tristesse de la situation de Tibby vous fera verser une larme, l’histoire d’amour de Lena fera vibrer votre coeur à l’unisson et la détresse de Carmen vous donnera envie de la prendre dans vos bras. C’est un film pour adolescent, ne vous attendez pas à du grand cinéma, ne vous attendez pas à un chef d’oeuvre. Néanmoins, le traitement de l’image, il y a des plans magnifique, des paysages qui valent le coup d’être vu, je pense notamment à toute la partie en Grèce qui est magique et me donne envie de voyager.

Une comédie sur le thème de l’été, idéal pour occuper vos petits cousins, cousines, frères ou soeurs s’il fait trop moche pour sortir ou même pour vous occuper vous si vous n’avez juste pas du tout envie de sortir cuire en plein soleil et vous préférez rester vautré dans votre canapé une boisson fraîche dans les mains.

Facebook @Laprojectionniste Twitter hellocoton Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *