Toy Story 4

« Woody a toujours privilégié la joie et le bien-être de ses jeunes propriétaires – Andy puis Bonnie – et de ses compagnons, n’hésitant pas à prendre tous les risques pour eux, aussi inconsidérés soient-ils. L’arrivée de Forky un nouveau jouet qui ne veut pas en être un dans la chambre de Bonnie met toute la petite bande en émoi. C’est le début d’une grande aventure et d’un extraordinaire voyage pour Woody et ses amis. Le cowboy va découvrir à quel point le monde peut être vaste pour un jouet… »
(Source : Allociné)

Beaucoup de monde n’aime pas “Toy Story”, je me le suis jamais vraiment expliqué. Peut être qu’on a tous plus ou moins des “jouets” dans nos chambres et que cela vient créer une angoisse, ou juste parce que l’histoire est très enfantine. Pour moi c’est juste le dessin animé de mon enfance, et les suites qu’il y a eu ne m’ont jamais déçue, me donnant un peu comme une part d’enfance à chaque fois. C’est avec ce film que j’ai connu pixar, c’est ce film que je pense citer le plus souvent (à égalité avec “Rasta Rocket” de disney).Avec ce dernier opus, pixar nous offre une nouvelle aventure pour notre petit cowboy et sa bande de copain.

Je m’étais toujours demandée ce qui était arrivée à la Bergère, c’était un des personnages central du premier film. Elle était là en tant que love interest certe mais elle avait surtout sa place en tant qu’allié de Woody dans le premier film. Dans le second déjà sa place étaient un peu plus effacée, elle était là mais uniquement pour le côté romance du film. Et dans le troisième film, pfiou, plus de bergère. A l’époque on ne savait pas qu’elle avait été donnée, ou vendue, ou cassée. Elle avait juste disparu totalement du film, évoquée rapidement ce qui va un peu déprimer Woody mais c’est tout. Mais étrangement, comme la bergère a toujours été un personnage secondaire à l’histoire ça ne m’a jamais dérangée, ok c’était une interrogation comme une autre mais néanmoins on passait vite a autre chose. Dans ce dernier film, on peut remarquer dès le départ qu’une place importante est donnée à des jouets qu’on avait surtout vu dans le premier film. Même si c’est anecdotique et uniquement sur la première scène, tout comme Bo la bergère, les autres personnages oublié depuis le premier film on le droit de revenir dire un petit coucou. Je pense surtout aux singes en plastique, la voiture  télécommandée au début on l’a voyait vite fait dans le premier film. Je pense que c’est même au moment précis où j’ai vu ça que je me suis doutée que ce film serait effectivement le dernier. Pourquoi nous rappeler qui était là au début si ce n’est pas pour qu’on puisse leurs dire au revoir. Et pourtant, pour cela, le film n’a pas eu besoin d’utiliser le larmoiement forcé, les flashback fréquent à l’ancienne vie de Woody avec Andy. Un Flashback au début, où on nous montre les vieux jouets et où on nous explique ce qui est arrivé à Bo, et c’est tout.

Bon par contre, il faut quand même avouer que “Toy Story” c’est un peu la même histoire qui se répète encore et encore et encore. Woody par pour une mission rapide qui ne prendra pas plus de quelques minutes mais en chemin il trouve élément déclencheur qui fait qu’il va se perdre et donc les amis resté sur place vont s’inquiéter et Buzz va partir à sa rechercher ou créer un plan pour s’échapper et rejoindre Woody qui entre temps a des ennuis. Mais l’ennemie va s’interposer entre Woody et les autres, mais grâce à la non violence il finira par vaincre l’ennemi, le faire passer du bon côté de la force ou juste partir loin et retrouver sa vie normale. Le scénario n’a pas changé depuis le début, si on est tatillon on dira que c’est chiant et que parfois faut se renouveler, mais si on réfléchit bien, on se rend compte qu’on est, nous les adultes, tout simplement pas le public cible de ce film. Je disais dans l’article sur “After” que je n’était pas le public cible, que moi j’en attendais plus d’un film qu’un adolescent qui chercher de la romance par film interposé. Et bien là c’est pareil, dans “Toy story”, on est pour beaucoup pas le public cible, le film est destiné à un jeune public qui ne comprends pas tout comme nous, qui aurait du mal à saisir des intrigues plus complexe. Certe ce film marche également pour les adultes mais on est pas les personnes visée par la production de ce film même si nous on a grandit avec.

Dans les commentaires sur seriebox j’ai vu des gens reprocher que dans ce film Woody était sans Buzz, que normalement le film parle de leurs amitié et que là ils étaient chacun de leurs côté. Je pense déjà que le film n’est pas uniquement là pour relater l’amitié entre Buzz et Woody, genre oui dans le premier c’était comment ils sont devenu ami, mais on ne peut pas dire que la suite des aventures soit basée uniquement sur cette amitié. Et ensuite je pense que le fait qu’ils soient séparé du début à la fin, c’est peu comme une façon de nous préparer à la fin du film, comme si on nous l’annonçait dès le départ. Personnellement cela ne m’a pas dérangée.Si je ne me trompe pas dans “toy story 3” ils étaient déjà séparé tout le long du film puisque Woody voulait rejoindre Andy et que Buzz avait choisi de rester à la crèche. Mais je ne sais pas pourquoi pile pour ce film, des gens semble dérangé de cette construction de l’histoire. Moi personnellement, je trouve que c’est plutôt juste puisque dans ce film Woody trouve un nouveau sidekick dans la personne de Bo. Si on avait eu Woody + Bo + Buzz je pense que ça n’aurait pas fonctionné. D’autant plus que là Bo doit incarner la place de la femme forte et je ne pense pas qu’entouré de deux personnages masculin ultra populaire et hyper présent niveau personnalité ça aurait fonctionné, on aurait eu l’effet voulu pour la personnalité de Bo, elle se serait irrémédiablement retrouvée à la place de personnage secondaire dans le fond.

Mais il ne faut pas se leurrer c’est bel et bien la fin, ce “Toy Story” nous met un petit coup de pied au cul en nous disant “il serait temps de grandir maintenant vous ne pensez pas”. Et bon sang que je n’avais pas envie de grandir, j’avais vraiment envie que ça continue. Je ne pensais pas pleurer à la fin du film et pourtant j’ai pleuré comme une madeleine. C’est un peu comme dire au revoir à des amis parce qu’on part loin. C’était une belle conclusion ce film et je pense sérieusement que “Toy Story” au sens de saga n’aurais pas pu rêver une fin aussi belle. La seule chose que l’on peut se dire à la fin du film, c’est que tout les personnages ont trouvé leurs places et ça c’est très cool. Si je pouvait changer deux ou trois petites choses, je retirais certaines scène qui étaient uniquement là pour faire rire et qui étaient de trop, mais sinon c’était parfait, intense et émouvant. Regardez le, même si vous n’avez jamais vu un “Toy Story” pourquoi pas commencer par la fin ce n’est pas interdit

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *