Anna Karenine

« Russie, 1874, la belle et ardente Anna Karénine jouit de tout ce à quoi ses contemporains aspirent : mariée à Karénine, un haut fonctionnaire du gouvernement à qui elle a donné un fils, elle a atteint un éminent statut social à Saint-Pétersbourg. À la réception d’une lettre de son incorrigible séducteur de frère Oblonski, la suppliant de venir l’aider à sauver son mariage avec Dolly, elle se rend à Moscou. Au cours de son voyage, elle rencontre la comtesse Vronski que son fils, un charmant officier de la cavalerie, vient accueillir à la gare. Quelques brefs échanges suffisent pour éveiller en Anna et Vronski une attirance mutuelle. Oblonski reçoit également la visite de son meilleur ami Levine, un propriétaire terrien sensible et idéaliste. Épris de la sœur cadette de Dolly, Kitty, il la demande gauchement en mariage, mais Kitty n’a d’yeux que pour Vronski. Dévasté, Levine se retire à Pokrovskoïe et se consacre entièrement à la culture de ses terres. Mais le cœur de Kitty est lui aussi brisé quand elle prend conscience, lors d’un grand bal, de l’infatuation réciproque d’Anna et Vronski. Anna, désorientée, rentre à Saint-Pétersbourg, mais Vronski l’y suit. Elle s’évertue à reprendre sa calme vie de famille mais son obsession pour le jeune officier ne cesse de la tourmenter. Elle s’abandonne alors à une relation adultère qui scandalise toute l’aristocratie locale. Le statut et la respectabilité de Karénine sont mis en péril, le poussant à lancer un ultimatum à sa femme. Dans sa recherche éperdue de bonheur, Anna révèle au grand jour l’hypocrisie d’une société obsédée par le paraître. Incapable de renoncer à sa passion, elle fait le choix du cœur. »
(Source : Allociné)

Anna Karénine c’est le livre qui donne pas envie d’être lu et le film qui donne pas envie d’être vu. Non réellement, je connais personne qui par pur plaisir au lycée s’est dit “oh je vais lire Anna Karénine parce que ça l’air beaucoup trop génial”. Et bien le film c’est à mon sens la même chose. Du coup encore une fois, j’ai du me faire fortement violence pour le regarder et le pire c’est que je l’ai vu deux fois parce que la première je ne savais pas quoi dire de ce film. Bon au second visionnage je ne savais pas plus mais j’avais  pas envie de le regarder encore une fois. Au bout d’un moment mon masochisme a ses limites.

Même si l’histoire est longuettes et pas passionnante, il y a une chose qu’on ne peut pas retirer à ce film c’est sa réalisation. Tout est sublime dans ce film et à commencé la façon dont le film a été mis en forme. Dès le départ j’ai cru me tromper de film, on a l’impression de rentrer dans une pièce de théâtre tout simplement et tout le film est construit comme cela à l’exception de certaines partie qui ont plutôt l’air de sortir de l’esthétique de Wes Anderson (oh encore lui). C’est des scènes banale sans un immense enjeux de réalisation mais qui arrivent quand même à ressortir du lot, à avoir un rendu incroyable. Mais même si j’adore ce style, je dirais que ce qui m’a le plus tenue éveillée devant ce film, et dieu sait que c’était dur, c’est vraiment le côté décors de théâtre. Tout bouge autour des acteurs, tout évolue, quelques seconde avant ils étaient dans une salle de balle et les voilà maintenant dans une chambre ou une salle privée puis cela évolue encore quelques minutes plus tard et on les retrouve dans la rue. Nous on perçoit ce changement, on le voit et on le vit mais pour eux c’est comme s’ils avaient en effet marché d’un lieu A à un lieu B sans pourtant bouger de leurs sièges ou se déplacer plus qu’un demi-pas sur le côté.

Mais en plus ces décors de théâtre, il y a un aspect esthétique et rythmique qui s’ajoute à chaque scène. Toute les scènes sont chorégraphiée et rythmée comme une danse. Le mouvement des figurants, le mouvement des acteurs, le changement de lieu, tout cela correspond aux mouvements dans la musique de fond de chaque scène. Sans parler de danse à proprement parler, même si les scènes de bal et à fortiori de danses sont extrêmement nombreux à mon goût (une histoire d’époque je pense), là on parle de mouvement “naturel” tel qu’une marche dans un couloir, les déplacements durant une conversation, ou même un réel déplacement d’un lieu A à un lieu B encore une fois. Je ne sais pas si le réalisateur, Joe Wright, est à la base plus spécialisée dans le théâtre et/ou la comédie musicale, mais si ce n’est pas le cas je pense qu’il peut se reconvertir sans aucun problème c’est certains.

Néanmoins, dans cette belle mise en scène, il y a une histoire quand même et malheureusement c’est un poil lourd et peu passionnant. Sans parler que du film, je connais le bouquin et je peux vous dire exactement la même chose, c’est vraiment pas passionnant. A la différence des films qui adapte les oeuvres de Jane Austen, là on arrive pas à trouver un rythme et un intérêt dans l’histoire. Les dialogues sont insipide et plat, parfois sans saveur et parfois, quand le film a décidé, ils tentent même de donner une nuance d’humour. Comme je l’ai sûrement dit mille fois, je connais le livre, comme beaucoup de monde, c’est un classique des lycées, et je sais qu’un film ne peut pas trop s’éloigner de l’oeuvre qu’il adapte (bien que celui-ci prend des distances mais reste dans le même ton). Le scénariste à fait un autre film de la liste du calendrier et là il a réussi à s’éloigner de l’histoire pour faire quelques chose de différent. Mais dans “Anna Karénine” j’ai l’impression qu’il est malencontreusement resté bloqué entre deux pages du bouquin et qu’il n’a jamais réussi à s’en sortir.

En tout cas on ne peut pas dire que le casting de ce film n’aide pas à rendre le film passionnant, j’ai rarement vu autant de bon acteur dans un film aussi plat et qui se démène pourtant pour essayer d’accrocher les wagons et donner un oeuvre sympathique à regarder. Je ne suis pas une fan énorme de Keira Knightley, je dois même avouer que dans “Love Actually” j’étais à deux doigts de lui coller des baffes tellement je la trouvais insupportable à sourire bêtement à chaque scène, mais là, j’arrivais à rentrer dans son personnage, elle ne sur-jouait pas et elle ne sous-jouait pas non plus, elle n’était pas uniquement là pour le cachet et ça se sentait et je dirais même que c’est dans ce genre de film qu’on sent qu’elle s’éclate le plus en fait. Dans “Orgueil et préjugé” elle était incroyable et dans “the duchess” également. Mais dans les films où elle joue des personnages plus actuel, je la trouve fade et j’ai l’impression que même elle, elle ne s’y retrouve pas. Le pauvre Jude Law malheureusement joue encore dans un film que je trouve bof, pour rappelle je trouve qu’il a autant de charisme qu’un tabouret de bar, mais là, la différence c’est que je trouve qu’il joue plutôt bien. C’est pas l’acteur du siècle mais il est assez bon pour que je souligne sa prestation.

Bon encore un film de la torture dans ce calendrier de l’avent. Autant l’année dernière j’avais fait de super découverte, autant là je suis un peu plus déçue. J’en attendais un peu beaucoup de “Anna Karénine”, j’avais envie d’oublier la torture du livre, le côté très chiant et long. Et au final le film n’a fait que souligner ces points sans rien ajouter pour les relever. La réalisation permettait, heureusement de rester un minimum attentif à ce qu’il se passait dans le film et de lui trouver un certains intérêt. Bon mine de rien, je retire encore un film des mini challenge seriebox, et rien que pour ça je suis contente, mais par pitié, plus jamais ce film.

3 commentaires sur “Anna Karenine

  1. My wife and i felt really fortunate Raymond managed to carry out his investigation via the ideas he made from your blog. It’s not at all simplistic to just choose to be giving away guides some other people could have been selling. And we keep in mind we need you to give thanks to for that. Those illustrations you have made, the straightforward site menu, the friendships you can make it possible to create – it is all great, and it is leading our son and us reason why that article is excellent, and that is pretty mandatory. Thank you for the whole thing!

  2. Thank you so much for providing individuals with a very remarkable opportunity to read from this website. It’s always so pleasing and full of a good time for me and my office co-workers to search the blog really 3 times per week to read the latest guides you will have. And definitely, we’re usually motivated concerning the good creative concepts served by you. Selected 1 facts in this posting are particularly the most impressive we have all had.

  3. My wife and i got fortunate Ervin could conclude his studies through your precious recommendations he was given when using the weblog. It’s not at all simplistic just to find yourself offering strategies which many people could have been trying to sell. And we also keep in mind we now have the blog owner to appreciate for that. The main illustrations you’ve made, the straightforward website navigation, the friendships your site help foster – it’s all incredible, and it’s facilitating our son in addition to our family reckon that that article is thrilling, and that is incredibly pressing. Thanks for all!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *