Devant la caméra: La malédiction poltergeist

« Steve et Diane Freeling ont tout pour être heureux : une belle maison dans un paisible quartier résidentiel et de charmants enfants. Un soir, Steve s’endort devant la télévision. Sa fille Carol Anne est mystérieusement attirée par le poste, qui ne diffuse pourtant plus rien. Plus tard, la maison est agitée par un surprenant tremblement de terre qui semble épargner ses voisines. Enfin, un arbre s’effondre sur Robbie, le fils, tandis que Carol Anne disparaît, comme happée par une tornade. La maison est sens dessus dessous. Les parents, affolés, découvrent que la fillette communique avec eux par l’entremise du poste de télévision. Ils font appel à une équipe de para-psychologues… »
(source : TCM Cinéma)

1982, au cinéma on découvre des films tel que “Creepshow”, “Conan le barbare” ou encore le film “the thing” (qui faisait parti de la liste des films d’halloween, allons faut suivre les gens au fond de la salle là), mais on découvrait aussi le premier volet de la saga “poltergeist”. D’abord confié au soin de Steven Spielberg, qui était plein de bonnes idées, c’est finalement au duo Mark Victor et Michael Grais que la scénarisation du film sera confiée. Gardant des idées et des mécaniques de Spielberg, ils finiront par totalement s’approprier le projet pour en faire le film que l’on connaît maintenant. Gardant des pistes et des idées de Steven Spielberg, ils finiront par construire l’histoire de “poltergeist” telle qu’on la connaît, racontant la vie d’une famille maudite indirectement par la possession de leurs maisons par des esprits maléfique. Engagé uniquement sur la production du film, Spielberg ne résistera pas longtemps à l’envie d’ajouter son grain de sel sur la réalisation, secondant Tobe Hooper, créant même une énorme polémique au sujet de son implication dans le film.

Et si la malédiction de la famille s’était étendue aux acteurs ? Et si mystérieusement tous les interprètes des personnages de ce film avaient scellé leurs destins en faisant une apparition dans un des volets de cette saga ?

C’est ce que beaucoup de monde croit, baptisé “la malédiction poltergeist”, une théorie explique que chaque acteur a été malheureusement impacté par ce film dès la première seconde de tournage du film.

Cette légende urbain est à la fois connu mais en même temps de nombreux événement qui la compose sont parfois oublié, les gens se concentrant surtout sur le fait le plus marquant et également celui qui conclut en réalité cette malédiction. Au début des années 80, le tournage de Poltergeist commence, les acteurs, pour la majorité jeune, se retrouvent parachuté dans un environnement d’horreur et de gore. JoBeth Williams, bien que moins jeune que ses enfants dans le film, sera une des première a expérimenter le génie gore des scénariste et du réalisateur. Au détour d’une scène, elle se retrouvera à nager au milieu de véritable squelette. Ces derniers coûtent moins cher que des répliques en résine ou en plastique et ajoute une ambiance véritablement gore et glauque au tournage. Selon la légende, et c’est là en réalité que tout commence, c’est à cause de ses véritables cadavre que toute la saga de film aurait été maudite.

C’est quelques temps plus tard, toujours sur le tournage, qu’un second événement marquant se produisit marquant de ce fait le premier acte de la malédiction. Oliver Robbins, incarnant le grand frère de Carol Anne, doit jouer une scène de lutte contre une marionnette a tête de clown. Durant la bagarre, il devait se faire entraîner sous le lit par la marionnette et se faire “étrangler”. Seulement tout ne se passe pas comme prévu et Oliver Robbins se retrouve bien sous le lit au prise avec la marionnette mais cette dernière souffre d’un dysfonctionnement dans son mécanisme et le jeune homme se fait réellement étrangler. C’est Steven Spielberg qui s’en rendra compte le premier et qui sautera sur le set afin de le sauver. Certains diront même qu’il s’agit ici d’un “signe du destin” et que la marionnette aurait montré l’avenir funeste d’une actrice du tournage.

Par la suite, le tournage continue de se passer normalement. Plus aucun signe de cette malédiction et le film fini d’être réalisé et il sort aux Etat-unis le 4 juin 1982, et en France le 10 octobre de la même année. C’est à la fin du mois d’octobre qu’un drame a lieu. Dominique Dunne rompt avec son petit-ami John Thomas Sweeney. Jaloux, l’homme se jette sur elle et commence a l’étrangler. La jeune actrice de 22 ans tombe dans un profond comas et décédera cinq jours plus tard. La légende raconte que pour camoufler les hurlement de Dominique Dunne, John Thomas Sweeney aurait mit la bande originale du film, mais cela n’a jamais été prouvé.

Le second volet se voit donc remanier afin de retirer le rôle de Dana suite au décès de Dominique Dunne. Seulement l’ambiance sur le tournage reste pesante et étrange et beaucoup de membre de l’équipe s’en plaindront ce qui poussera la Metro Goldwin Meyer à demander un exorcisme. C’est l’acteur Will Sampson, qui se trouve être un réel chaman, qui sera autorisé à pratiquer ce rituel d’apaisement des esprits afin de rendre l’ambiance du tournage bien plus supportable. Tous les soirs, aussi souvent que possible, l’acteur venait calmer les esprits, il s’agissait de bien plus que d’un exorcisme mais cela n’a pas calmé la malédiction.

Un des personnage les plus marquant des films “Poltergeist” est le révérend Henry Kane. Son visage blafard et émacié, son sourire angoissant. Il fut interprété par l’acteur Julian Beck qui avait peu de rôle à son actif à ce moment là. Atteint d’un cancer de l’estomac diagnostiqué en 1983, l’acteur est malheureusement en phase terminale et affaibli par les traitement et la maladie. Son corps marqué par le cancer est ce que les producteurs ont remarqué en premier, et c’est pour cela qu’il fut choisi pour interpréter le révérend Kane. Malheureusement, le 14 septembre 1985, Julian Beck s’éteint à l’hôpital Mount Sinaï à New York peu avant d’enregistrer les dernières voix off pour le film.

La tragédie ne s’arrête pas là, environ un an après la sortie du deuxième volet de Poltergeist le cast perd encore un de ses membres. Will Sampson (qui débute dans “Vol au-dessus d’un nid de coucou”) est atteint d’une maladie rare, la sclérodermie. Cette dernière dans sa forme diffuse cause des dommages aux reins et c’est malheureusement ce qui arrivera à l’acteur, ses reins commenceront progressivement à “s’épuiser”, il décédera  d’un insuffisance rénale le 3 juin 1987.

C’est le coeur lourd et amputé d’une partie de son cast que le troisième et dernier volet de Poltergeist commence a être tourné. L’ambiance lourde du second film a apparemment disparu et plus aucun membre de l’équipe ne ressent la présence d’esprit. Le tournage se passe relativement sans encombre si ce n’est la jeune Heather O’rourke à qui on diagnostique la maladie de Crohn et qui doit subir un lourd traitement en plus de ses heures de tournage. Néanmoins la jeune fille se donne à fond sur le tournage, avant tout pour se rattraper du volet précédent où elle se trouve plus médiocre (en partie parce qu’elle était plus intéressée par la partie réalisation que par l’interprétation de son rôle). Malgré ses soucis de santé elle parvient à se donner à fond pendant l’entièreté du tournage. C’est en meilleure forme et heureuse qu’elle retourne chez elle en Californie, elle profite même d’un petit roadtrip en famille pendant l’été, se sentant bien mieux. 

Le 1er février, la jeune actrice fait un malaise cardiaque et est hospitalisée, on lui diagnostiquera par la suite une sténose intestinale (rétrécissement d’une partie de l’intestin) qui serait dûe à sa maladie de Crohn. Malheureusement pendant le trajet pour la transférer d’hôpital elle tombe dans le coma, ayant juste le temps de dire à sa mère qu’elle l’aime. Sur place le médecin explique aux parents qu’Heather est dans un état critique mais stable, mais également qu’elle ne souffre pas de la maladie de Crohn et qu’il s’agit d’une erreur de diagnostique. Heather fut ensuite emmenée en salle d’opération afin d’opérer son obstruction intestinale, malheureusement son coeur va cesser de battre et ne repartira jamais. La jeune actrice décédera à 12 ans d’un choc septique causé par l’obstruction intestinale. Sa mère décidé d’attaquer en justice l’hôpital et les médecins qui ont diagnostiquer à tort la maladie de Crohn à sa fille, le traitement de cette dernière aurait éventuellement pu conduire à l’obstruction intestinale et à l’infection mortelle qui a emporté sa fille.

Malheureusement, le film doit changer sa fin avant de sortir et sans Heather, une actrice va donc prendre sa place mais on ne verra jamais son visage. Le dernier volet de la saga Poltergeist lui sera alors dédié.

Peut-on réellement parler de malédiction, d’esprits qui viennent se liguer contre les vivants afin de leurs faire comprendre qu’ils ont merdé ? Je ne pense pas, je suis plutôt terre à terre à ce sujet et j’ai tendance à ne pas croire aux malédictions. Dominique Dunne était avec un homme réputé violent, il avait tenté de l’étrangler déjà à plusieurs reprise et la seule malédiction présente ici c’est malheureusement le fait qu’elle n’ai pas pu sortir de son emprise bien avant ou que la justice n’ai pas agit contre John Thomas Sweeney, pour Oliver Robbins et la poupée qui l’étrangle il s’agit seulement de faille dans les réglages  sur le tournage, pour l’époque certaines choses pouvaient être un peu plus compliquée à faire et les accidents peuvent arriver. Julian Beck et Will Sampson étaient tous les deux malade, Beck étant même à l’article de la mort en venant tourner. Cela voudrait dire qu’ils étaient maudit bien avant d’intégrer le cast du film, c’est fortement peu probable en réalité. Pour Heather O’Rourke malheureusement les erreurs médicales sont une malédiction à part entière, on ne saura jamais si le mauvais diagnostique vient d’un excès de zèle d’un médecin ou de symptômes proche de la maladie de Crohn.

Voilà pour le nouvel épisode de “Devant la caméra” même si ici peu de choses se sont réellement passée devant la caméra à proprement parlé. J’espère que ça vous a plus et que vous avez passé un bon moment et appris des choses. N’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux, allez visiter mon mytip et mon utip afin de me soutenir.

Dans les prochains jours je vais essayer de modifier l’habillage du site, des perturbations sont à prévoir (oui oui comme à la météo ou dans les avions)

19 commentaires sur “Devant la caméra: La malédiction poltergeist

  1. Long time reader, first time commenter — so, thought I’d drop a comment..
    — and at the same time ask for a favor.

    Your wordpress site is very simplistic – hope you
    don’t mind me asking what theme you’re using? (and don’t mind if I steal it?

    :P)

    I just launched my small businesses site –also built in wordpress like yours–
    but the theme slows (!) the site down quite a bit.

    In case you have a minute, you can find it by searching for « royal cbd » on Google (would appreciate any feedback)

    Keep up the good work– and take care of yourself during the coronavirus scare!

    ~Justin

  2. I found your blog web site on google and check a number of of your early posts. Proceed to maintain up the superb operate. I just additional up your RSS feed to my MSN News Reader. Searching for ahead to reading extra from you in a while!?

  3. An attention-grabbing dialogue is price comment. I feel that you should write extra on this topic, it may not be a taboo subject but generally persons are not sufficient to speak on such topics. To the next. Cheers

  4. I truly wanted to post a brief note in order to thank you for some of the splendid secrets you are sharing at this website. My incredibly long internet look up has finally been honored with wonderful know-how to write about with my good friends. I would believe that we visitors actually are really blessed to exist in a great website with so many awesome individuals with insightful tactics. I feel truly blessed to have come across your web pages and look forward to plenty of more fun times reading here. Thanks a lot once more for everything.

  5. I as well as my pals ended up following the nice information and facts found on the blog and then quickly I got an awful suspicion I never thanked the web blog owner for those techniques. Most of the boys became as a result warmed to learn them and already have unquestionably been enjoying them. Thank you for getting very thoughtful and also for making a choice on variety of very good useful guides millions of individuals are really needing to understand about. My personal sincere regret for not saying thanks to sooner.

  6. I wanted to make a small note so as to appreciate you for all the lovely concepts you are giving on this website. My considerable internet investigation has now been compensated with reputable ideas to talk about with my guests. I would believe that we site visitors actually are unquestionably blessed to be in a decent network with so many special individuals with good secrets. I feel extremely grateful to have come across the webpages and look forward to really more fun times reading here. Thank you once more for everything.

  7. I really wanted to compose a brief note to be able to appreciate you for some of the superb information you are posting on this website. My time consuming internet investigation has now been paid with awesome facts to talk about with my partners. I ‘d repeat that most of us website visitors actually are unquestionably lucky to live in a fantastic community with very many perfect individuals with very beneficial strategies. I feel really happy to have encountered your webpages and look forward to tons of more cool times reading here. Thanks again for everything.

Répondre à http://needlevalve6455.angelfire.com/index.blog/1800898/steel-wcb-parameters-and-analogues/ Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *