Jour 12: Les enquêtes du département V

« Après une bavure qui coûte la vie à l’un de ses collègues et laisse son meilleur ami paralysé, l’inspecteur Carl Mørck a presque tout perdu. Mis sur la touche, privé du droit d’enquêter, il est chargé d’archiver les vieux dossiers du commissariat avec Hafez el Assad, l’assistant d’origine syrienne qui lui est imposé. Mais très vite, les deux policiers désobéissent à leur supérieur et rouvrent une enquête jamais résolue, la disparition mystérieuse d’une jeune politicienne prometteuse survenue cinq ans auparavant.  C’est la naissance du Département V et sa première enquête… »
(Source: Allociné)

Alors ce film, j’avais méga envie de le voir, juste, je me suis hypée toute seule en entendant le résumé du dernier livre de la saga. Bon à la base je voulais lire les bouquins avant de regarder le film, mais « les enquêtes du département V » (c’est la lettre V et pas le chiffre 5 je précise) c’est le livre introuvable par excellence. Je l’ai cherché partout et impossible de le trouver, même en epub.  Donc j’ai laissé tomber et j’ai regardé le film comme ça en mode balec. Est-ce que c’est une bonne idée ? Je ne sais pas, et je trouve personne pour faire un comparatif donc je resterais dans l’ignorance jusqu’à avoir enfin trouvé le livre.

On est dans un film policier donc de base le scénario c’est soit un fait réel qui va être raconté en enjolivant un peu les choses pour rendre ça plus présentable, soit, comme là finalement, adapté d’une œuvre de fiction ou une œuvre de fiction à part entière (phrase étrange bonjour) et dans ce cas c’est soit cryptique soit hyper sombre comme affaire. Et bien ici on a une œuvre de fiction, cryptique et sombre. En vrai j’ai toujours pas bien saisi le début du film, genre c’est un flic qui fait une erreur mais on le vire pas (en même temps virer un flic, ça se saurait) mais on l’envoi classer des enquêtes non résolu et comme c’est une tête de mule, il ne veut pas classer les affaires mais les résoudre et son employeur lui dit « ok mec ». Genre rien ne va, pour moi ce début de film reste incompréhensible et en même temps, je sais pas vu le genre d’affaire que c’est, si ça avait été le Lieutenant Pinchot, major de promo tout ça tout ça, état de service nickel, je pense qu’on aurait beaucoup perdu niveau histoire. Mais construire une histoire ça veut pas dire massacrer la logique en réalité, dommage que ça pêche de ce côté-là. Là avec ce flic un peu revêche et aigri, je trouve qu’on a un bon équilibre, d’autant plus qu’il a un pote attribué d’office qui est ultra sérieux comparé à lui donc on a deux poids deux mesures qui font que ça passe crème. Après le schéma « bon flic, méchant flic » c’est un poil élimé mais en soit pas grave.

J’ai un gros faible pour les émissions et série qui parle de crime, les livres policiers c’est vraiment ce que j’adore le plus donc vous pouvez vous douter que ce genre de film c’est vraiment un coup de cœur pour moi. Je n’arrête pas de me demander si les livres sont aussi bien tellement c’était intéressant. On découvre toute l’affaire doucement, un peu à la manière d’un enquêteur du coup et je trouve que c’est hyper intéressant. Même si on a des phases en dehors de l’enquête si je puis dire (j’essaye de pas spoiler c’est dur), on ne perd pas le cheminement de l’affaire et surtout on ne nous dévoile rien du dénouement jusqu’à la  fin. Le seul truc que j’aurais apprécié c’est peut-être qu’on comprenne un peu plus le cheminement de l’enquête parce que là on dirait grosso modo que tout arrive soit par magie, soit de miraculeux accidents qui vont mettre Carl et Assad sur la route.

Les seuls reproches que je pourrais faire à ce film, c’est qu’on n’a rien de bien fifou dans la construction en fait. C’est soit des plans ultra dynamique et gerboulatif quand on est dans des poursuites ou des moments d’action, soit des plans fixe et froid quand on est dans l’enquête, l’expectative ou la narration. C’est toujours compliqué de critiquer ça en réalité parce qu’il faut toujours se demander « qu’est-ce que j’aurais fait à la place ? », et à cette question je n’ai pas voire peu de réponses, personnellement j’aurais aimé des plans plus coupé dans certaines scène, des choses plus brèves, plus courtes qui apporte un peu de rythme et de consistance au film sans forcément l’alourdir de fioriture.  Mais globalement si c’est le seul reproche visuel qu’on peut faire à un film je pense qu’on peut tous en déduire qu’il s’en tire bien parce que j’en ai bashé pour moins que ça.

Par contre, là où ça se gâte c’est au niveau sonore et musical. Un film n’est rien sans sa musique et sa bande son, on se fait vite chier. Alors très honnêtement on ne peut pas dire qu’il n’y a ni son ni musique, mais c’est plutôt inexistant ou anecdotique et je trouve ça dommage parce qu’on aurait pu avoir une ambiance supplémentaire et un petit rehaussement.  Et même sans ça, rien qu’avoir des thèmes de sons qui vont rappeler les lieux, les personnages, l’environnement, ça rajoute un peu de cachet et de dimension au film. Bon, le bon côté des choses c’est qu’on échappe au traditionnel « clip » des évènements  qui se passe sous forme d’ellipses  et personnellement je suis contente parce que ce genre de plan c’est une purge dans ce type de film parce qu’on loupe des bouts.

Quand j’ai vu ce film, j’ai tout de suite pensé à « Millénium » de Niels Arden Oplev (oui pas de Fincher, ce n’est pas la même ambiance et pas le même style de film). On a une ambiance ultra froide, sombre mais clairement ça colle bien avec l’histoire. On a pas besoin de jeux de lumières incroyable en vérité pour appuyer le propos car tout ce qui est décors et ambiance globale (donc on retire la lumière de l’équation là) rende ce film ultra pesant et mystérieux. On est sur un film qui n’a pas de fioriture autour, c’est droit au but et basta et personnellement c’est ce que j’apprécie le plus. Si comme moi vous êtes fan de littératures, d’émissions ou de films policier, je ne peux que vous encourager à regarder « Les enquêtes du département V ». De mon côté je pense prochainement lire les bouquins juste pour voir si on a des différences, s’il apporte quelques choses de plus parce que ça m’intrigue énormément.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *