Jour 21: Alita: battle angel

« Lorsqu’Alita se réveille sans aucun souvenir de qui elle est, dans un futur qu’elle ne reconnaît pas, elle est accueillie par Ido, un médecin qui comprend que derrière ce corps de cyborg abandonné, se cache une jeune femme au passé extraordinaire. Ce n’est que lorsque les forces dangereuses et corrompues qui gèrent la ville d’Iron City se lancent à sa poursuite qu’Alita découvre la clé de son passé – elle a des capacités de combat uniques, que ceux qui détiennent le pouvoir veulent absolument maîtriser. Si elle réussit à leur échapper, elle pourrait sauver ses amis, sa famille, et le monde qu’elle a appris à aimer. »
(source: allociné)‌

C’est marrant comment, quand un film sort soit on va avoir des milliers de gens qui vont encenser le film, le porter aux nus et soulever une hype énorme ou alors au contraire ils vont basher un film, à tort ou non, c’est l’opinion principal qu’on aura du film, on ira pas chercher plus loin. Pour « Alita battle angel » de l’avis général c’était une bouse qui ne respectait pas le manga, l’œuvre original, alors je vous avoue que plonger dans un film en ayant ça derrière. Tout comme la hype collective, ça aide pas à profiter du film finalement.


Clairement comme j’ai commencé ce film en ayant de gros apriori, en fait c’est difficile de rentrer dans un film comme ça quand tu as déjà vu un film dans le même genre, « ghost in the shell » pour ne pas le citer. Alors on est pas sur un film 100% similaire, faut pas s’inquiéter pour ça finalement, mais on est clairement sur un film qui a de bonnes inspirations je trouve (après ça vient peut-être que de moi, et je suis peut être con-con). Bon rentrons dans le vif du sujet, je pense qu’on manque de lore dans tout le film finalement, je ne saurais pas expliquer ce ressenti mais personnellement j’avais cette impression constante de manquer d’infos, de légende autour de l’histoire de ce monde qui est à la fois chez nous et pas tant que ça. On apprend des choses, je ne dis pas le contraire mais ce qu’on apprend je trouve que ça ne sert qu’à alimenter le développement des personnages sans alimenter l’environnement et personnellement j’ai du mal. J’ai milles questions à propos de milles détails et le film a décidé de ne pas me répondre finalement puisqu’il va se concentrer sur mille autres choses dont en réalité tout le monde s’en fout. Enfin c’est pas totalement qu’on s’en fout mais disons qu’une fois que le décors est posée, ce genre de réponse n’a plus trop lieu d’être, on aurait pu y répondre de nous-même en regardant le film ou par les dialogues divers et varié. En tout cas ça manque pas mal et ça se ressent. Je n’irais pas jusqu’à dire que le film est mauvais à cause de ça mais il manque de substance.


J’ai du mal aussi avec le rythme de ce film, je ne le comprends pas, je ne comprends pas le découpage, si on doit comprendre qu’il y aura des suites ou pas, enfin c’est flou et je reste convaincue à 100% que c’est un réel problème de réalisation et de scénarisation, on dirait qu’ils ont voulu à la fois adapter le manga et en même temps s’en détacher sans vraiment s’émanciper. J’ai pas compris et du coup, ce qui va avec le manque d’info sur le lore profond de l’histoire, c’est ce rythme totalement fuck up. Je sais pas si vous avez vu ce film mais genre on a un temps long pour l’exposition, jusque-là normal, un temps court pour l’introduction du personnage principal dans l’environnement et à partir de là dites bonjour au n’importe quoi. Vous allez avoir des temps long sur des trucs osef, des temps courts sur des trucs intéressant et des temps ultra-court sur des pivots. J’ai pas compris, surtout que ça abouti a un truc inédit pour moi…le film commence réellement une fois qu’on arrive à la fin. Il reste 15min de film et là le film commence tout juste. C’est incompréhensible et je ne comprends pas comment on peut se dire que c’est une bonne idée de faire démarrer l’intrigue à la fin, comment on ne peut pas voir le manque d’équilibre de ce foutu film. Ça me dépasse parce que je suis sûre que dans le fond c’est une chouette histoire qui mérite d’être découverte mais à cause de tout ce gloubiboulga bah je ne me suis pas plongée dedans, c’était pas ouf.

Je ne sais vraiment pas ce que vaut le manga et je n’ai personne de ma connaissance qui l’a lu donc je ne peux même pas demander un comparatif (si vous connaissez, les commentaires sont à vous), du coup juger de l’adaptation et de sa qualité je pense que ça peut être tricky un peu. Je ne me vois pas dire du positif ou spéculer totalement sur la tournure des choses et je trouve ça frustrant de devoir me rapporter à l’avis d’une majorité qui ont trouvé que cette adaptation puait réellement. Je ne sais pas s’ils ont raison ou si la majorité bruyante c’est juste la vague de « nooooooon n’adaptez pas mon manga préféré vous allez faire un truc nul ». Mais un point sur lequel je peux les rejoindre c’est que le film n’était pas à mon goût. J’avais beaucoup l’impression que tout était mis sur la technique et délaissait totalement le centre du film à savoir l’histoire. Visuellement c’est sûr que le film envoi quand même pas mal mais dans la construction de l’histoire bah je ne sais pas ça cloche, ça sonne creux…mais ce n’est que mon avis.


J’ai eu du mal aussi avec les personnages, tout cliché, tout concon, tout bateau, vide d’intérêt et de sens je trouve, enfin personnellement je n’ai trouvé aucun intérêt que ce soit aux personnages principal ou aux personnages secondaire et en pire aux tertiaires. Genre Koyomi et Tanji les potes de Hugo, j’ai toujours pas compris leurs intérêt de sidekicks parce qu’ils ne servent à rien, ils sont anecdotique, un caillou dans une chaussure qu’on retire au bout d’un moment juste en secouant le pied. C’est tout bonnement ça. Le médecin qui secoure Alita, le Dr Ido, et sa femme, Chiren, c’est pareil , ils sont censé être principaux mais concrètement c’est ultra anecdotique leurs passage dans le film, on les voit sans les voir, on ne sait pas grand choses d’eux, c’est détaillé une fois tous les 15 évènements et encore. C’est hyper compliqué en fait parce qu’aucun personnage ne se démarque, aucun ne va poper de l’écran pour nous mettre une claque avec son écriture. Même Alita, qui est l’héroïne, est incipide et passe partout. Son personnage a une écriture cliché pas terrible, si c’est la même chose dans le manga, bah ça me donne pas envie d’en savoir plus.


Bon je pense que c’est assez clair que j’aime pas ce film, je me suis pas amusée, j’ai passé un moment pas forcément agréable. La petite histoire d’amour est choupinoutte mais faut pas déconner par contre, elle est clairement trop rapide, trop fausse en fait (oui toute les histoires d’amour du cinéma sont fausses je sais). On a pas le temps de s’attacher aux personnags, tout va trop vite ou justement trop lentement mais avec un tas d’infos useless qui ne leurs permettent pas d’évoluer, d’exister et de prendre part à l’histoire. Histoire qui est d’ailleurs construite bizarrement, je n’ai pas compris l’intérêt de faire de l’exposition pendant 1h30 et de développer un propos en speed pendant 30min parce qu’on a plus le temps. On est typiquement sur un film qui n’a pas su gérer son temps comme un candidat du bac qui pense avoir le temps d’écrire tout son brouillon puis sa copie, ça marche pas, le temps est compté on détail le début pour bacler la fin. JE sais pas s’il y aura une suite mais je peux clairement vous dire que personnellement c’est nop, je regarderais clairement pas (sauf sous la torture et encore). Je vous invite peut être à passer votre chemin mais je vous invite surtout à découvrir le manga à l’origine qui doit être mille fois mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *