Jour 23: Les autres

« En 1945, dans une immense demeure victorienne isolée sur l’île de Jersey située au large de la Normandie, vit Grace, une jeune femme pieuse, et ses deux enfants, Anne et Nicholas. Les journées sont longues pour cette mère de famille qui passe tout son temps à éduquer ses enfants en leur inculquant ses principes religieux. Atteints d’un mal étrange, Anne et Nicholas ne doivent en aucun cas être exposés à la lumière du jour. Ils vivent donc reclus dans ce manoir obscur, tous rideaux tirés.
Un jour d’épais brouillard, trois personnes frappent à la porte du manoir isolé, en quête d’un travail. Grace, qui a justement besoin d’aide pour l’entretien du parc ainsi que d’une nouvelle nounou pour ses enfants, les engage. Dès lors, des événements étranges surviennent dans la demeure… »
(Source: allociné)

J’avais pas envie de voir ce film (je vous invite à compter combien de film je n’avais pas envie de voir cette année) avant tout parce qu’on m’a vendu ça comme un film d’horreur et que je déteste les films d’horreur. Enfin ce n’est pas tant que je les déteste c’est que j’ai une sensibilité merdique qui fait que parfois j’aurais pas du tout peur et parfois ça va être le drame de ma vie et je vais trembler comme une feuille toute la nuit et les 6 jours qui suivent. Du coup bon j’étais frileuse à l’idée de regarder ce film, qui est le seul de la section « horreur » parce que je me suis un peu ménagée quand même. Bah du coup je peux vous dire qu’il est classé à tort dans l’horreur déjà, parce que clairement on en est loin.

« Les autres » est un film assez particulier, parce qu’en vrai quand on est lit le synopsis, je trouve qu’on a pas grand choses en fait. Je veux dire par là que le synopsis est censé résumer l’histoire du film et que celui de « les autres » bah je le trouve très light en fait, il plante le décors plus qu’autre chose et j’avoue que je ne me suis pas particulièrement méfiée quand je l’ai lu et que j’aurais peut-être dû. Une fois avoir vu le film, je vous avoue que j’étais étonnée de le trouver si vide en fait. Attention on ne me fait pas dire ce que je n’ai pas dit (si ça se trouve personne n’y pensait et je m’enflamme), c’est un bon film, il est plutôt sympa à regarder et j’ai passé un excellent moment mais faut quand même avouer que l’histoire est planplan et qu’on a peu de mouvement avant la fin. Personnellement j’ai commencé le film en me disant « chouette chouette  on rentre dans le vif du sujet » et très vite je me suis rendue compte qu’on mettait quand même plus d’une heure à rentrer dans le sujet ouais et que c’est très long pour un film qui se veut être horrifique. Je parle pas de me foutre la trouille toute les 30sec avec des screameurs mais j’aurais aimé juste un peu plus de travail sur cette histoire finalement et surtout qu’on ai plus une courbe d’évolution, parce que là c’est plat, puis d’un coup il y a une sorte de pic d’activité qui va nous rappeler que l’histoire évolue puis de nouveau un tracé plat (oui je joue beaucoup à phasmophobia en ce moment, ce qui explique cette analogie). Sauf que bah ça rend le film très lent mine de rien, on avance pas et je ne sais pas si c’est volontaire pour qu’on se sente comme la famille, obligée de prendre le temps de fermer une porte avant d’en ouvrir une autre ou en fait c’est juste un problème d’équilibrage.

Mais la construction des personnages est relativement cool par rapport à tout le reste je trouve. La mère de famille interprêtée par Nicole Kidman est ultra convaincante je trouve. Enfin je ne sais pas mais je trouve que l’écriture de son personnage est si fluide, si smooth, on a pas de changement forcé, d’explication forcée non plus. Le personnage a une lecture relativement rapide et en même temps elle est complète, elle n’a pas se côté cliché de la veuve épleurée ou de la femme richou pincée je trouve. Elle est anxieuse pour ses enfants, ça se ressent et ça se voit mais on est pas dans un excès chelou. Les trois domestiques aussi sont plutôt cool, j’aurais aimé plus de plot concernant Lydia peut être, parce que c’est un personnage tellement sous-utilisé par rapport à Madame Mills et Truffle je trouve. Mais ils ont une « vie », ils ont une personnalité bien définie, bien tracée et on la ressent et ils ne sont pas laissés de côté en fait et je trouve ça appréciable. Les enfants sont des enfants par contre, c’est toujours compliqué avec des enfants dans des rôles clé parce que c’est pas les meilleurs acteurs au monde je crois, et qu’ils ont tendances à surjouer ou avoir des rôles dans le surjeux (sans qu’on leurs laisse le choix). Mais globalement le fait d’avoir si peu de personnages qui gravite dans l’histoire, moi j’ai adoré ça.

Par contre le film est si sombre, je comprends le but et que c’est important à l’histoire mais personnellement j’ai dû éteindre toute les lumières chez moi pour avoir justement le contraste des scènes sinon c’est compliqué d’y voir quelques choses.  Les seuls moments où on a de la clareté on a de la brume ou du brouillard donc bon il y arrive un moment où la visibilité c’est important. Surtout que l’obscurité va bien ajouter cette sensation oppressante mais moi j’aime bien y voir quelques choses quand je regarde un film, sinon j’écouterais une série audio ou un audiobook. Enfin personnellement je trouve ça dommage que le seul élément d’ambiance soit tellement poussé à fond qu’on puisse pas profiter des décors, du film ou autres parce qu’il y a trop qu’on voit queuedale. Je me suis même demander si l’environnement était sombre afin de ménager un effet à la « haunting of hillhouse » (qui n’était pas sorti à l’époque mais le procédé je ne l’ai vu que dans cette série) et s’ils n’avaient pas caché des esprits ou des apparitions cachées dans le décors et qu’on ne voit que du coin de l’œil parce que tout est sombre sauf ça, mais finalement non, il n’y a pas ça du tout, c’était la déception.

Néanmoins j’ai passé un moment tellement kiffant devant ce film, tellement bien et doux. On était pas dans de l’horreur qui vous saute à la gueule toute les cinq minutes , vous fait hurler et pleurer de peur, on est sur une belle histoire fantastique et bien amenée. Rien n’est en trop dans le film, tout est parfaitement bien étudié et équilibré mais j’aurais aimé des trucs en plus, j’aurais aimé un flashback soft sur l’histoire de la mère de famille, de ses enfants et de son mari disparu, car là on ne voit ça qu’a travers l’histoire de la maison dans laquelle ils se trouvent. Ce film m’a donné envie de jouer à phasmophobia, genre vraiment. J’y jouais déjà depuis quelques temps quand je l’ai vu mais ça m’a juste donné envie de jouer encore plus parce que tout dans l’ambiance me rappelle le jeu (ou le jeu me rappelle le film…à méditer). C’est un film que je pourrais clairement revoir je pense, je l’ai bien aimé, j’ai passé un excellent moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *